Devenir « Digital Nomad » : définition & how to

Si vous me suivez sur mon compte Instagram, vous savez que j’ai annoncé un grand projet de vie en octobre dernier : je deviens digitale nomade ! A partir de fin mars 2020, je vais voyager ET travailler pendant 4 mois autour de la Méditerranée avec mon copain. 

Qu’est-ce que signifie être digitale nomade ? Comment le devenir ? Comment planifier son voyage ? Je réponds à toutes vos questions dans cet article ! 

Que veut dire “digital nomad” ?

Le terme “digital nomad” vient de l’anglais et signifie travailler dans le digital tout en étant nomade. Il implique donc un mode de vie et un secteur professionnel spécifique. 

Le “digital nomadisme” s’est développé dans les années 2000 dès l’évolution des nouvelles technologies. Avec la démocratisation des smartphones à travers le monde et les progrès réalisés grâce à Internet, tout le monde s’est soudainement retrouvé plus connecté, et la nécessité de travailler depuis un endroit fixe s’est de plus en plus effacée.

Selon une étude de MBO Partners, il y avait en 2018 environ 4.8 millions de travailleurs indépendants nomades dans le monde, et environ 17 millions d’aspirants !  Le digital nomadisme n’est donc pas aussi “rare” et “original” que l’on croit, et si vous aussi y pensez, cela peut peut-être vous rassurer pour vous lancer !

Comment devenir “digital nomad” ?

Être nomade

Comme évoqué plus haut, être digital nomade implique un mode de vie nomade, et donc, de ne pas avoir de foyer fixe. Le voyage est donc une des grandes caractéristiques du digital nomadisme, les personnes choisissant ce mode de vie en profitant bien souvent pour réaliser le tour du monde. 

Attention cependant, être digital nomade ne veut pas dire partir en vacances pour plusieurs mois ou années : il implique de travailler à l’autre bout du monde, en changeant fréquemment d’endroits. Le nombre de jours ou semaines dans un endroit change donc considérablement par rapport à des vacances classiques. En moyenne, les digital nomades choisissent de rester 1 mois minimum dans une destination pour pouvoir avoir un quotidien assez stable pour y travailler et assez de temps libre pour la visiter.  

De même, les activités réalisées ne sont pas les mêmes, un digital nomade devant “s’économiser” à chaque destination pour pouvoir accomplir la suivante. En tant que digital nomade, vous visiterez donc de manière sûrement moins intense un endroit, mais le vivrez au jour le jour pendant un certain temps comme un local, et pourrez vous familiarisez avec des lieux, cultures, et activités, que vous n’auriez sûrement pas autant approfondi avec de simples vacances. 

Travailler en ligne 

Il vous sera très difficile de devenir digital nomade si vous n’avez pas un travail en ligne ou qui peut s’effectuer à distance. L’idée est que votre nouveau mode de vie n’impacte absolument pas vos clients, et que vous puissiez travailler pour eux à distance comme vous l’auriez fait de chez vous.

Développeur web, graphiste, et rédacteur web sont les métiers les plus fréquentés parmi les digital nomades. Mais j’ai aussi entendu parler de comptables, experts SEO/SEA, et de coachs de vie qui travaillaient également à l’autre bout du monde et voyageaient ! Même certains infirmiers voyageant dans les hôpitaux en manque de personnel arrivent à lier leur travail en présentiel et leur passion du voyage. 

Au final, il suffit d’avoir une certaine flexibilité dans son métier, et de pouvoir demander à son employeur de travailler à distance, ou bien de se mettre en statut auto-entrepreneur pour le faire librement. Rien n’est impossible : la preuve, j’ai créé mon propre métier d’experte en marketing d’influence pour le faire… et ça marche ! Si travailler en voyageant dans le monde entier est votre rêve, alors foncez !

Mon projet de digital nomad 

Notre départ est prévu fin mars pour un premier voyage autour de la Méditerranée. En effet, notre idée de “nomadisme” est d’effectuer plusieurs voyages de plusieurs mois dans l’année, avec des pauses pour rentrer sur Barcelone, nous ressourcer et retrouver nos proches.

Notre premier voyage s’effectuera donc de fin mars à début juillet 2020, autour de la Méditerranée. Nous commencerons par le Maroc, puis par Israël, la Turquie, la Grèce, la Croatie, et l’Italie du Nord. L’idée est d’alterner semaines de travail avec semaines “off” pour pouvoir voyager plus en profondeur dans un pays. Bien sûr, équipés de nos ordinateurs, nous serons prêts à travailler si un besoin urgent apparaît. 

Voici plus en détails le temps que nous allons passer dans chaque pays et les destinations :

MAROC : 

Marrakech – 1 semaine

Voyage dans le pays – 1 semaine

ISRAËL : 

Tel-Aviv – 1 semaine

Jérusalem – 1 semaine

TURQUIE :

Istanbul – 3 semaines

Capadoccia & Ankara – 1 semaine

GRECE :

Athènes – 2 semaines

CROATIE :

Côte Croate – 1 semaine

ITALIE :

Florence – 2 semaines

Toscane – 1 semaine

Naples – 1 semaine

J’espère que le premier aperçu de ma nouvelle vie vous a plu ! Si c’est le cas, restez aux aguets, car de nouveaux articles sur le sujet sortiront prochainement, pour vous expliquer notamment comment nous avons planifié notre voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram