J’ai visité pour vous : la Pedrera – Casa Milà de Gaudí

Les oeuvres de Gaudí sont nombreuses à Barcelone, et il est difficile de faire une liste exhaustive ! Le Passeig de Gracia offre une concentration de maisons à visiter, et la Casa Milà – Pedrera fait partie des incontournables à ne pas manquer. Moins colorée que la Casa Batlló, le Parc Güell, ou la Casa Vicens, la Casa Milà est pourtant une oeuvre remarquable tout aussi intéressante que ses consoeurs. Après 2 ans sur Barcelone, je me suis enfin décidée à la visiter et je vous livre aujourd’hui mes impressions !

La petite histoire de la Casa Milà « Pedrera »

La Casa Milà a été construite par Antonio Gaudí entre 1906 et 1912. A l’époque, l’avenue Passeig de Gracia était l’avenue la plus importante et la plus branchée de Barcelone, où se construisaient théâtres, grands magasins, restaurants et édifices incontournables particulièrement fréquentés par la bourgeoisie locale. Cette dernière participa vivement au développement de l’avenue en choisissant d’y établir son domicile : de nombreuses familles bourgeoises de l’époque décidèrent de faire construire leur hôtel privé et maison sur l’avenue.

Ce fut le cas de la famille Milà, qui acheta une tour avec jardin sur l’avenue, et décida d’y construire sa résidence principale avec des unités d’habitation à louer. Ils confièrent leur projet à Antonio Gaudí, qui était alors un architecte renommé et ayant fait ses preuves.

La construction de la maison fit de nombreuses vagues : Gaudí ne cessait de revenir sur ses plans, il dépassa le budget imparti et la superficie autorisée par la mairie. Après un bras de fer avec la mairie pour ne pas réduire la taille du bâtiment, qui était alors jugé gigantesque sur le Passeig de Gracia, Gaudí réussit à finir la résidence. La maison, jugée trop grande et imposante, fut surnommé « La Pedrera » par la presse, « la carrière de pierre ».

L’incontournable de la Pedrera : le rooftop circulaire

C’est en effet ce qui marque une fois sur la terrasse de la Casa Milà : la large superficie circulaire du bâtiment, bien plus grande que l’on ne peut imaginer depuis le Passeig de Gracia ! Très marquée par la tendance naturaliste dont était amoureux Gaudí, la terrasse de la Casa Milà est un savant mélange des 4 éléments de la nature, puisqu’elle rappelle à la fois l’ondulation des vagues, la couleur de la terre et du feu, et que ses tours hélicoïdales rappellent un peu la forme des tornades. Sculptées avec une forme de casque d’inspiration corinthienne, les tours de la terrasse font penser à de gigantesques gardiens de pierre, veillant sur la maison avec sagesse.

Mon avis ? J’ai été bluffée par l’immensité de la terrasse, les différents espaces aux niveaux et inspirations différentes et par les symboles que l’on pouvait retrouver dans chaque coin. C’est magnifique à voir sous un grand ciel bleu, et l’on a une vue du coeur de la ville unique !

L’intérieur de la Pedrera

Si l’extérieur de la Casa Milà est très épuré et pourrait presque être moderne, l’intérieur ne fait pas de doute : nous plongeons dans les débuts du XXème siècle ! Parquet en bois ciré, vitres à grain et meubles et peintures d’époques, les pièces et chambres qui se défilent permettent une véritable immersion dans la vie des habitants de la Casa Milà. Alors divisée en plusieurs logements, la Casa Milà a vu vivre en son sein de nombreuses familles, et j’ai beaucoup aimé pouvoir avoir cet aspect historique supplémentaire.

Avant d’atteindre les logements, il faut cependant passer par les greniers, situés juste en dessous de la terrasse. Ces derniers sont aussi une des caractéristiques clés de l’architecture de la maison, puisqu’ils sont constitués d’une succession d’arcs caténaires de différentes tailles, une forme déjà reprise par Gaudí dans la crypte de la colonie Güell puis dans la Sagrada Familia.  Le tout fait penser à l’intérieur d’une baleine, avec la lumière orangée qui filtre à travers les minces fenêtres… Actuellement, on peut y découvrir les techniques de construction de Gaudí ainsi que ses sources d’inspiration.

Mon avis : si l’intérieur permet de mieux comprendre les motivations de Gaudí derrière ses oeuvres, ainsi que ses techniques, j’avoue avoir préféré l’extérieur et le hall qui étaient plus impressionnants !

Les infos pour la visiter

Prix de l’entrée : 22€ en ligne pour une visite de jour simple / 25€ sur place

CEPENDANT, si vous vivez en Catalogne et que vous pouvez le prouver (empadronamiento, facture de logement…), vous ne payez que 12€ ! J’ai personnellement montré mon NIE, et cela a fonctionné ! 😉

2 réponses à “J’ai visité pour vous : la Pedrera – Casa Milà de Gaudí”

  1. Louise dit :

    Génial ! Tu me donnes envie d’enfin y faire un tour ! 😀

  2. Lâm dit :

    Hello miss, merci pour cette revue, je suis ravie de voir l’intérieur car lorsqu’on est parti à Barcelone avec mon chéri, il y avait tellement de queue qu’on a abandonné… Tristesse… Grâce à toi, j’en vois un petit bout 😉 Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram