J’ai visité pour vous : Sitges

L’été arrivant à grands pas, la foule se fait de plus en plus sentir à Barcelone, et il peut devenir compliqué de profiter pleinement de son front de mer et de ses attractions. Une solution pour prendre l’air le weekend ? Partir ! Sitges est une jolie ville balnéaire située à 40 min de Barcelone, que j’ai eu l’occasion de découvrir lors de nombreux voyages. Entre petits palais, point de vue imprenable et joli front de mer, je vous y emmène en balade !

Sitges, une ville rebelle et festive

Pour comprendre le centre-ville coloré et extravagant de Sitges, il faut en connaître son histoire. Sitges est une petite ville qui s’est construite autour de la bourgeoisie Barcelonaise, et c’est grâce à cette population que les maisons du centre y sont particulièrement grandes et uniques. En effet, sous Franco, faire la fête était interdit : s’embrasser dans la rue, consommer de l’alcool sur la voie publique, ou créer un rassemblement de plus de 3 personnes était condamné par le régime et fortement réprimé. Or Sitges était une enclave parfaite pour contourner les restrictions, puisque la ville était protégée par la montagne (la route actuelle avec les tunnels n’existait pas) : les autorités, qui venaient alors de Barcelone, mettaient trop de temps à venir pour empêcher ces débordements. Le temps qu’ils arrivent, la fête était généralement terminée. Les fêtards en profitaient donc pour s’enfermer des weekends entiers dans leur hôtel particulier pour s’amuser !

Fortement imprégnée de ce statut rebelle et festif, la ville est aujourd’hui encore réputée pour son sens inné de la fête, et pas un weekend ne se passe sans qu’un carnaval ou fête ne s’y passe ! Lorsqu’on se promène dans le centre-ville de Sitges, cela se ressent dans ses nombreuses boutiques de vêtements festifs et extravagants, dans ses hôtels particuliers colorés et exclusifs, ou encore dans ses nombreux bars et clubs.

Mais surtout, Sitges est portée par une communauté gay très forte. Sous Franco, elle était considérée comme un eldorado pour y vivre sans craindre les punitions du régime.  Aujourd’hui, cette communauté y est très concentrée, et anime la ville grâce à de nombreux clubs, boutiques, et carnavals.

L’incontournable de Sitges : l’église

En allant à Sitges, vous ne pourrez manquer l’église et son haut clocher, entourée de maisons colorées. Située sur un promontoire qui donne sur la plage d’un côté et sur le village de l’autre, l’église et ses alentours offrent une vue incontournable sur la mer Méditerranée.

Le derrière de l’église, prolongé par un bâtiment blanc et beige aux allures de petit palais méditerranéen, donne un cadre idyllique à la balade. L’été, les murs blancs reflètent les rayons du soleil pour créer un espace lumineux et très agréable… Essayez de venir tôt pour en profiter, car l’espace se remplit vite de touristes !

Le front de mer de Sitges

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Maricel Surf Skate (@maricelsurfskate) on

Le front de mer de Sitges est également un chouette endroit où se promener. L’hiver, il est agréable de longer la mer sur la promenade tout en admirant la vue ; tandis que l’été, vous pouvez choisir de vous promener ou bien de vous poser sur la plage pour bronzer. Des petits pontons de pierre avançant dans la mer permettent également d’apprécier encore plus la vue ; attention cependant à y aller doucement pour ne pas tomber !

Sitges étant une ville balnéaire, de nombreux clubs de planche à voile, paddle, surf, vous proposent tout un tas d’activités l’été pour profiter du front de mer. Cela peut être un peu bondé en pleine saison, mais si vous y allez tôt le matin, ou bien sur la fin de la saison, alors vous pourrez profiter de ces activités maritimes plus au calme !

2 réponses à “J’ai visité pour vous : Sitges”

  1. Emeline dit :

    Coucou ! Je ne connais pas du tout du tout, merci pour cette jolie visite 😀
    Bises!

  2. Cette ville est superbe et c’est génial de nous en partager l’histoire ! Merci pour ce bel article, tu donnes des envies d’Espagne ! 🙂
    Belle journée,

    Mélanie – http://www.graffitisdiaries.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram