La réticence des longueurs

Cet hiver, la mode est au manteau camel long. Vous n’avez pas pu y échapper je pense, car il était visible dans presque tous les magasins, sur toutes les blogueuses mode influentes et sur tous les podiums. Evidemment, moi, je me suis réveillée en février en me disant « hé, mais en fait, c’est vrai que c’est sympa cette tendance ! » Sauf que les soldes étaient presque finis, et que tous les manteaux d’hiver avaient été remballé pour laisser la place aux petits trenchs de printemps ! J’ai donc passé des jours entiers à trouver LE manteau camel long parfait, et ma mamie, qui m’a aidé, est tombée sur celui-ci chez Damart. J’en ai été presque réticente, car Damart est pour moi une marque de « vieux », peu portable pour les jeunes en tout cas. J’ai donc tenté ma chance et commandé ce manteau.

Et je ne suis pas déçue ! Même si j’ai dû découdre les poches en le recevant (elles étaient cousues pour préserver la forme du manteau à la vente mais je déteste ça !), le manteau est de super qualité, chaud et très bien coupé.

Même si je suis assez petite, je trouve que porté avec des talons, ou une mini jupe et de longues bottes (comme je le fais ici), cela passe vraiment bien et donne beaucoup d’allure. Comme quoi, il faut parfois surmonter la réticence des longueurs et sauter le pas !

Bisous bisous

 

Manteau : Damart // Sac : Marque inconnue // Bottes : Bata // Gilet : Camaïeu // Jupe : Pull&Bear // Collier : Le printemps de Marnie

 

 

Photographe : Justine

4 réponses à “La réticence des longueurs”

  1. Gilberte dit :

    J'aime beaucoup ce manteau !

  2. Il est vraiment splendide ce manteau camel et je suis folle de ta jupe en cuir 😉
    Biz Jeny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram