Les expériences culturelles que vous ne trouverez qu’à Barcelone

Tous les gens qui ont été à Barcelone vous diront que la ville est un rêve de voyageur, avec tout ce que vous pourriez espérer pour une escapade en ville. Des musées d’art aux boutiques de créateurs, en passant par des activités parfois insolites, tout y est possible, avec en prime la plage à votre porte. Mais en y habitant, j’ai découvert que certaines expériences vraiment uniques ne peuvent se trouver que dans la capitale catalane. Voici donc dix expériences culturelles à ne pas manquer à Barcelone si vous décider d’y vivre ou d’y passer des vacances.

Promenade dans l’ombre du vent

L’un des auteurs espagnols contemporains les plus acclamés Carlos Ruiz Zafón a basé son roman le plus célèbre, L’Ombre du vent, à Barcelone, et bien que le livre soit une fiction, il est possible de suivre l’ombre de la marche du vent à travers la ville et de visiter de nombreux endroits qui apparaissent dans l’histoire. Beaucoup d’entre eux sont des points de repère importants dans la ville, ce qui rend la visite non seulement divertissante, mais cela la transforme aussi en un excellent moyen d’explorer l’histoire et l’architecture de la ville. 

La Casa Pedrerà d’Antoní Gaudí

Découvrez les chefs-d’œuvre du modernisme catalan

Cela peut vous paraître peu original, mais c’est tout de même la grande spécificité culturelle de la ville : Antoní Gaudí est l’architecte le plus célèbre et le plus vénéré de Barcelone. Avec son contemporain Lluís Domenech i Muntaner, il est considéré comme l’un des pionniers du mouvement historique connu sous le nom de modernisme catalan, apparu en Catalogne à la fin du XIXe siècle. Distingué par l’accent mis sur les courbes et les motifs naturels, l’asymétrie et les formes dynamiques, de nombreux monuments emblématiques de Barcelone peuvent être attribués au mouvement. Faites le tour des principaux sites tels que la Casa Batllò, le Palau de la Mùsica ou La Pedrera pour vous familiariser avec ce mouvement architectural historique, mais pensez aussi à privilégier la marche pour vous laisser surprendre aux détours des rues par des bâtiments tout aussi intéressants qui ne seront pas forcément indiqués dans vos guides (comme dans l’Eixample par exemple).

La fontaine magique

La Fontaine Magique, est un spectacle splendide de lumières, de couleurs et de musique entièrement gratuit, qui se déroule autour de la fontaine au pied de la colline de Montjuïc, en face du MNAC (le Musée National d’Art Catalan). La fontaine a été construite en 1922 pour l’exposition internationale de Barcelone en 1929, mais a subi de nombreuses améliorations au fil des ans, notamment l’ajout de musique dans les années 1980 avant les Jeux olympiques de 1992. Elle puise ses ressources dans un cours d’eau qui traverse Barcelone… et qui se trouve sous les actuelles Ramblas et Liceu !

 

Bar Marsella

Niché dans les ruelles du Raval, la partie de la ville longtemps considérée comme une zone interdite, le Bar Marsella est l’un des plus célèbres bars de Barcelone. Sa renommée locale découle de deux caractéristiques. D’une part, il était fréquenté par Ernest Hemingway et Pablo Picasso, entre autres bohèmes, artistes et écrivains d’autrefois. D’autre part, le bar se spécialise dans la vente d’absinthe, un spiritueux à l’anis surnommé la «fée verte», en raison des effets de sa forte teneur en alcool (45 à 74%).

Les Gigantes de la Mercè

La Mercè

Barcelone est connue pour accueillir de nombreux festivals, du plus contemporain comme le festival de musique électronique et expérimental Sónar ou le récent festival de poker EPT, aux plus anciens tels que la Mercè. Vous devez bien planifier votre visite ou être vraiment chanceux pour pouvoir expérimenter La Mercè, car cette célébration spectaculaire ne se produit qu’une fois par an dans la semaine précédant le 24 septembre. La Mercè est un raccourci pour La Mare de Déu de la Mercè ou « La Vierge de la Miséricorde, » le saint patron de la ville de Barcelone, et est officiellement célébrée depuis 1871. Les célébrations d’une semaine comprennent les processions des Gegants (des géants de papier mâché), des représentations de Castellers (les pyramides humaines) et une danse typique appelée la sardena . Le festival s’achève par un grand feu d’artifice et des célébrations dans toute la ville la veille du 24.
 
 

Parc d’attraction de Tibidabo

Perché au sommet de la montagne Tibidabo surplombant la ville de Barcelone se trouve le parc d’attraction Tibidabo. Saviez-vous qu’il était le plus ancien parc d’attraction d’Espagne et le troisième plus vieux d’Europe ?! L’une des attractions les plus insolites du site reste le musée des automates, un musée de créatures mécaniques conçu pour reproduire le mouvement des êtres humains, que le grand Walt Disney a tenté sans succès d’acheter en 1957.

La Calçotada

Ce point-là, je vous l’accorde, n’est pas strictement exclusif à la ville de Barcelone, mais il s’agit d’une tradition catalane que vous devez absolument connaître si vous vous trouvez dans la région entre janvier et mars. Une calçotada est un grand repas au cours duquel les Catalans se gavent d’un type d’oignon doux appelé calçot : c’est un croisement entre un poireau et un oignon de printemps, le légume est généralement cuit sur un grand feu ouvert avant d’être plongé dans une sauce à base de noix spéciale appelée romescu. Le tout peut devenir très salissant, à la fois à cause de la sauce et du vin qui l’accompagne habituellement, mais c’est tellement délicieux et convivial !

J’espère que je vous ai fait rêver avec ces traits culturels typiques de Barcelone !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram