Mes 10 moments forts de 2017

2017, le clap de fin ! Je peine à croire que cette année se termine déjà. Entre trois déménagements, ma rupture, la fin de mes études, ma perte de poids, et pleins de nouvelles choses, il s’en est passé des choses pour moi ! Retour sur cette année riche en émotions.

Ma rupture

Comment ne pas mentionner ma rupture dans cet article ? Je me suis fait larguée le 1er janvier 2017 sur un banc dans les rues de Madrid. Cela m’a brisé le cœur, physiquement affaiblie, anéantie pendant des mois, mais aussi poussée à faire des choses dont je ne me serai jamais cru capable, et à accomplir des rêves que je gardais depuis longtemps en réserve.

Me faire un tatouage à Rotterdam et quitter la ville

Je n’en ai jamais parlé ici, mais je me suis fait tatouée à Rotterdam en janvier. C’était mon premier, j’étais effrayée…. et ça a duré 3 minutes top chrono ! Je n’ai pas eu mal, j’étais fière, et je le suis toujours. Make It Happen est la devise de Rotterdam, une ville complètement détruite pendant la guerre et reconstruite par ses habitants, et correspond aussi à de sages paroles qu’une de mes meilleures amies m’a adressée et que je n’oublierais jamais. En plus, j’ai moi-même écrit la phrase qui orne ma peau…

Il s’en sera passé des choses à Rotterdam en six mois d’Erasmus. En la quittant en janvier 2017, mon cœur s’est littéralement brisé tant j’ai aimé la ville, mais j’ai été si heureuse d’y vivre, de m’y faire tant d’amies merveilleuses, et surtout d’avoir assisté à tous ces beaux couchers de soleil ! Rotterdam restera pour toujours une de mes villes de coeur.

Vivre en coloc avec deux mecs

En rentrant à Nantes après mon Erasmus, j’ai dû me mettre en colocation. J’en ai trouvé une avec deux garçons plus âgés que moi : c’était la première fois que je vivais en coloc avec des mecs. Je vous les ai d’ailleurs présenté en mai sur le blog ! J’avais un peu d’appréhension, mais tout s’est relativement bien passé. Je tire de ces cinq mois avec eux des souvenirs de soirées à parler espagnol, à courir sur les quais, à jouer de la guitare à tue-tête, à rire d’une certaine combinaison rouge et des fantaisies de mes farfelus colocs…. Tout n’a pas été rose, mais cela a été bien sympa !
 (Coucou Jocelin et Grégoire si vous passez par là !)

Faire une overdose de travail

A Nantes, de janvier à juin, j’ai travaillé sur mon mémoire et fini mon master. Au programme, gros projets avec des entreprises, deux cycles de cours intenses, le stress du stage de fin d’études, les interviews et la rédaction du mémoire. Je n’ai jamais été aussi stressée par mes études que pendant cette période. J’en ai même fini par abandonner un projet de cours à la fin de l’année. Cela ne m’était jamais arrivé, mais je sentais que mon mental et moral me lâcheraient si je persistais. J’ai rendu mon mémoire dans les temps, et j’ai passé mon oral avec brio : j’ai même eu la fierté de faire partie des meilleurs mémoires de ma promotion !

Faire la Une Hellocoton

En avril, j’ai posté l’article « De l’art de se prendre en photo seule ! (sans trépied)« . Le succès a été immédiat. Je me suis retrouvée en Une Hellocoton (pour la première fois !) et mon article a été ultra commenté et lu. C’est aujourd’hui un des articles les plus lus de mon blog !

Quitter Nantes pour Barcelone

Je l’attendais depuis des années. En mai, j’ai réussi à trouver un stage de fin d’études à Barcelone. C’était ma porte d’entrée pour pouvoir y travailler ensuite. J’avais l’objectif d’y retourner depuis mon Erasmus là-bas en 2014. Quitter Nantes en juillet, cette ville où j’ai vécu 10 ans et où j’ai vécu tant de malheurs, a été un soulagement. Vivre à Barcelone me rend heureuse, et je compte désormais y rester de nombreuses années.

Vivre les attentats de Barcelone

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet car je vous ai déjà raconté mon ressenti de cette journée spéciale dans cet article bilan, mais vivre les attentats du 17 août 2017 à Barcelone aura été un des moments les plus marquants de cette année. J’en tire des sentiments contrastés, entre haine et profonde tristesse, peur et volonté de continuer à vivre en gardant la tête haute.

Découvrir Lisbonne entre copines

Je n’étais jamais allée au Portugal, et j’y ai mis les pieds pour la première fois en novembre, lors d’un weekend entre copines à Lisbonne. J’ai été émerveillée par la ville et la culture portugaise. En trois jours, on a ri, pleuré, beaucoup marché, beaucoup mangé, et vécu un des meilleurs weekends de 2017.

Me réconcilier avec mon corps

En juillet 2017, j’avais perdu officiellement 7 kgs par rapport à l’année précédente. Cela a été libérateur. Moi qui me sentait mal dans ma peau depuis 2 ans au moins, à cause de ce poids en trop pris lors d’une période très dure de ma vie, je revivais. Cet été, je me suis sentie bien dans mon maillot, bien dans mon short. A Barcelone, je me suis inscrite à la salle et j’essaie d’y aller deux fois par semaine. Faire du sport me défoule, me tient en forme, me muscle… et cesse de me faire culpabiliser dès que je mange un burger !

Devenir égérie pour une marque de sacs à main

Le dernier moment fort de cette année 2017 se sera passé il y a quelques jours à peine. Le 28 décembre, j’ai appris que j’étais l’égérie 2018 de la marque de sacs C-Oui. Je vais donc représenter la marque, recevoir des sacs pour les intégrer dans des tenues du jour, et surtout faire un mystérieux voyage à Paris pour lequel je ne sais pas encore grand chose ! J’ai vraiment hâte de vivre cette incroyable opportunité, qui m’a été donnée grâce au blogging et grâce à vous, mes lecteurs. Mille merci !
Voilà, 2017 se clôture. Comme vous aurez pu le lire, elle aura été riche en émotions et aventures pour moi. J’espère que 2018 sera encore meilleur, et tout aussi étonnant. Je vous souhaite une merveilleuse année 2018, que vos rêves se réalisent, que vos projets se lancent, et que vous soyiez entouré d’amis et d’amour. 

 

9 réponses à “Mes 10 moments forts de 2017”

  1. lily dit :

    Super sympa cet article, tu as eu une bien belle année 2017, je te souhaite la même si ce n'est que mieux pour 2018

    Gros bisous ♡

    Passe de Bonnes fêtes!

    http://www.lilychelmey.com

  2. Hmm rude ton début d'année 2017… J'espère que tout va mieux de ce côté là depuis.
    Je te souhaite une merveilleuse année 2018 ma belle.
    Des bisous,

    Mélanie – http://www.graffitisdiaries.com

  3. Anonymous dit :

    Estelle,
    Une année pleine de rebondissements.
    En espérant te suivre l'année prochaine
    Avec des vêtements aussi sympa, choisi s avec goût.
    Bon réveillon
    Gros bisous
    Patou

  4. Manon B dit :

    Une année riche en émotions !
    Il est joli ton tatouage !

    Félicitations pour la une de ton article et d'être l'égérie de la marque 🙂

    Pleins de bonnes choses
    Xx

  5. Merci Lily ! Je te souhaite une bonne année 2018 également ! 😉

  6. Merci Manon ! Plein de bonnes choses à toi aussi 🙂

  7. Merci ma belle, oui ça va mieux !

  8. Je découvre ton blog et je vois que tu as eu une année 2017 riche en émotion ! Pourtant, tu en parles avec beaucoup de retour et de maturité. Je crois que tu peux être vraiment très fière de cette année et de tout ce que tu as accomplis ! Je te souhaite plein de bonnes choses pour 2018 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram