1 an à Barcelone : le bilan !

Il y a 1 an jour pour jour, je mettais de nouveau les pieds à Barcelone. Cette fois, je savais que j’avais toutes mes chances d’y rester (contrairement à 2014 où je n’y suis restée que pour un Erasmus). Je vous ai déjà fait un bilan des 6 mois à Barcelone qui vous avait beaucoup plu. Je me suis dit que raconter les 6 autres mois qui ont complété m’ont année pourrait vous plaire aussi…. C’est parti pour le bilan de mes 1 an à Barcelone !

Janvier – January

Je célèbre le nouvel an à Barcelone, manque de m’étouffer avec les douze raisins parce que je rigole trop, mais je suis heureuse. Je suis en couple, bien entourée, et j’aime mon travail. Le temps est maussade mais la ville toujours aussi charmante. Je me fixe pour objectifs en 2018 de : trouver un CDI, un nouvel appartement, découvrir la Costa Brava et apprendre le catalan. Ma nouvelle vie à Barcelone me semble à peine débuter, il y a encore tant de choses à explorer ! 

Je commence cependant l’année par un voyage en dehors de la ville : direction Rotterdam, ma ville de coeur, pour quelques jours hors du temps. Je suis sincèrement heureuse de retrouver cette ville qui m’a marquée et ma meilleure amie Andreea qui y habite.

A la fin du mois, je me fais larguer, mais je suis étonnamment zen. La chaleur et l’ambiance de la ville me réconfortent, après tout, mon premier coup de coeur est pour Barcelone !

Février – February

En 1 mois, je vois à peine la ville. Retour à Nantes pour mon diplôme (master de communication et médias si vous ne le saviez pas), découverte de San Sebastian pour mes 24 ans… Je suis constamment en vadrouille mais je découvre tout de même de nouveaux lieux, et notamment de chouettes endroits où bruncher comme Think Sweet ou Granja Petitbo.

Le passage des 24 ans me fait un petit effet : je m’étais toujours imaginée petite être fiancée, avoir un logement stable et un chien à cet âge-là…. Au final, même si rien de cela n’est encore accompli, je suis heureuse d’être célibataire dans une ville que j’aime avec un métier qui me fascine. Je sais que la vie me réserve encore beaucoup de surprises et que Barcelone aussi. 

Mars – March

Mars passe très lentement, entre stress et décompression.

Je commence le mois par des recherches d’emplois puisque mon contrat de travail se termine fin juin. Je me rends compte que ne pas être bilingue espagnol (même si je parle très bien), peut me freiner, et que les salaires ne sont surtout pas mirobolant. Avec mon profil junior, on me propose des offres de stages alors que je recherche un CDD ou CDI. Pas franchement excitant. Les salaires me semblent dérisoires par rapport à la France et mon loyer à payer.

J’ai toutefois deux offres très intéressantes qui retiennent mon attention et je passe divers entretiens. Je dois pour la première fois de ma vie, faire face à un dilemme : choisir un contrat très bien payé, job au top, mais à 1h30 de la ville avec des boss que je ne sens pas, ou bien choisir un contrat de stagiaire  renouvelable avec un poste au top mais un salaire dérisoire. Je passe plusieurs mauvaises nuits et regrette un peu la carrière que j’aurais pu faire en France. Au final, je refuse le poste bien payé situé en dehors de la ville et ne suis pas acceptée pour le poste de stagiaire dans la super boîte. Malgré ma malchance, le karma décide de se pointer et j’ai une offre en interne pour rester en CDI. Alléluia !

En parallèle de ces dilemmes professionnels, je décompresse à Barcelone avec mon premier brunch électronique au Poble Espanyol. Le concept ? Faire la fête de 14h à 22h avec du son électro  en extérieur. 

Je voyage aussi à Séville pour la seconde fois avec une copine. Il pleut pendant presque tout le séjour, mais je m’éclate et redécouvre avec délice cette ville chaleureuse et enchanteresse. Je retombe amoureuse du Real Alcazar de Séville, du quartier de la cathédrale, de la Magdalena, et assiste pour la première fois à un spectacle de flamenco, un VRAI !

 

Je finis le mois de mars avec une de mes activités préférées à Barcelone : faire des photos de mode ! Je pose une seconde fois devant l’objectif de Siete Photography, aux sublimes jardins de Laribal à Montjuic. Je fais le photoshoot avec le second sac à main que je reçois de Sacs C-Oui, et j’adore le résultat !

Avril – April

Mon père et ma soeur viennent me rendre visite pour le premier weekend d’Avril. L’occasion pour moi de redécouvrir le Tibidabo et d’etre émerveillée par la vue que ce lieu offre sur toute la ville.

Le second weekend, avec la venue d’une amie tchèque, je joue à la guide touristique et retourne à une autre de mes points de vue préférés : les bunkers du Carmel. Revoir Barcelone de haut me fait toujours le même effet de ravissement et de joie, de vivre dans une ville aussi belle, grande mais à taille humaine.

Le weekend du 15 avril, je participe a une chouette événement qui participe au bien être de ma ville : le nettoyage de la plage de la Barceloneta. Sur l’initiative de mon ami Daniel, rencontré sur Instagram, nous nous rejoignons à 5-6 pour nettoyer la plage un dimanche après-midi. En 2 heures, nous remplissons 15 sacs de course déchets et sommes effrayés par le manque d’éducation visible de certains touristes et espagnols. Daniel s’engage à tout faire pour que cet événement  prenne de l’ampleur, et aujourd’hui, ses nettoyages de plage rassemblent plus de 15-20 personnes et permettent de nettoyer la plage de façon impressionnante. Plus d’informations ici.

Je passe les derniers weekends d’avril en France puis à Valence, mais je suis heureuse de retrouver mon pays et Valence, une ville que j’avais découvert en novembre et qui m’avait enchantée.

Mai – May

Je ne passe que peu de temps à Barcelone en mai, entre un retour en France à Lille et un weekend a Madrid. J’achète un nouvel objectif en France (50 mm 1.8) à une copine blogueuse (Estelle de Some Place Called Home) et je suis heureuse de pouvoir améliorer la qualité de mes photos ici.

Je signe enfin mon CDI (objectif 2018 numéro 1 accompli 1) et je sens que ma vie ici prend une nouvelle tournure : j’ai désormais la sécurité de l’emploi et je sais que je vais rester pour de bon cette fois ! Et comme la chance ne vient jamais seule, elle s’accompagne ce mois-ci d’une jolie surprise pour mon petit coeur…

Juin – June

Je commence le mois de juin à Barcelone en découvrant la jolie tradition de l’Ou com Balla, l’oeuf qui danse. Cette tradition religieuse venant du Moyen-Age consiste à faire flotter un oeuf en lévitation sur une fontaine décorée de fleurs et fruits. Tous les jardins publics de Barcelone ayant une fontaine offrent ce spectacle gratuit et c’est fascinant.

Je retourne au Park Guell avec une amie qui me rend visite : cela faisait au moins 5 mois que je n’y avais pas mis les pieds ! A ma grande déception, le parc est toujours en travaux, mais l’oeuvre de Gaudi est toujours fascinante et je retourne cette fois sur les balcons admirer les jolies mosaiques et jouer aux touristes. 

Fin juin, je vais visiter la Costa Brava en amoureux pour remplir un de mes autres objectifs de 2018. Direction Llafranc et Calella de Palafrugell, deux petits villages que je connaissais pas, pour découvrir des plages magnifiques, une eau turquoise et une ambiance de vacances qui m’avait beaucoup manqué.

7 juillet – 7th of July

Je vous écris ces mots. Cela fait un an jour pour jour que je suis arrivée a Barcelone pour un nouveau départ. Et je pense avoir réussi. En 1 an ici, j’aurais connu des peines de coeur, mais aussi vibré plusieurs fois, vécu des attentats, eu mes premiers entretiens professionels, trouvé mon premier emploi, nettoyé la plage de Barcelone, eu plein de nouveaux amis, appris beaucoup d’histoires sur la ville, plein de nouveaux mots et expressions en espagnol… et jamais regretté d’être partie.

Une réponse à “1 an à Barcelone : le bilan !”

  1. Laurent Rigole dit :

    Et tu auras encore plein de belles aventures à vivre dans la ville de tes ancêtres !
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram