12 choses que j’ai apprises en 24 ans

Il y a quelques jours, c’était mon anniversaire. Il y a 24 ans, je prenais mon premier souffle, et j’étais une toute petite chose de 47 cm et même pas 2 kilos. Autant vous dire, qu’il s’en est passé, des choses, depuis ! En 24 ans, j’ai eu le temps de vivre tellement d’expériences, de voyages, et de tirer beaucoup de leçons. Je n’ose même pas imaginer ce que j’apprendrais dans encore 24 ans ! Mais pour l’heure, je voulais partager avec vous 12 leçons que la vie m’a apprise avec vous.

1. N’attends pas de dire les choses : dis les quand tu les penses

Au cours de ces 24 ans, j’ai malheureusement appris que la vie est bien courte, lorsque j’ai eu affaire à la disparition d’une personne très jeune. Il y avait encore tellement de choses que j’aurais voulu lui dire et que je n’ai pas pu. Je le regrette parfois encore aujourd’hui. La vie est courte, et si vous avez quelque chose à dire, foncez. Il n’y aura peut-être pas d’autres opportunités.  

2. Ose toi te défaire des personnes nocives

Depuis mon harcèlement scolaire, j’ai appris à reconnaître les opportunistes, les mauvaises langues, les commères, bref les personnes qui ne veulent que se servir de moi ou m’apporteraient plus de mal que de bien*. Et j’ai appris à leur dire bye. J’ai désormais beaucoup moins de mal à me défaire d’elles, et sans regret. Et je crois que c’est une des meilleurs choses que j’ai appris à faire !
*Ce n’est bien sûr pas forcément catégorique, ni automatique, je peux me tromper… mais généralement, mon radar ne m’a que très peu trompée !
 

3. Beyoncé est amazing

J’ai eu la chance de la voir en concert au stade de France en 2016. Et j’ai mis une semaine à m’en remettre. Et je m’en remets toujours pas en fait. Elle chante magnifiquement bien (merci le pour le « Top of Love » acapella), danse de façon tellement envoûtante et sait faire un show comme personne. C’est Queen B d’un côté !

4. Ose te lancer à coeur perdu dans tes projets

Barcelone ? La plupart de mes camarades de promo et personnel enseignant n’y croyaient guère. J’ai eu des avertissements un peu de part et d’autres de mes proches. Mais j’y ai foncé tête baissée et j’ai réussi à y aller, et à y décrocher un premier emploi. Alors, oui, il va falloir que j’en retrouve un autre prochainement, mais je sais que ma volonté de rester est telle que je vais tout donner pour y arriver.

5. Il est parfois bon d’échouer

Parole d’une looseuse : j’ai raté 4 fois Sciences Politiques et les deux écoles de journalisme que j’ai tenté. Ce qui était ma carrière « rêvée ». Pourtant, je ne sais pas si aujourd’hui, avec ces échecs, j’aurais pu faire toutes les rencontres que j’ai faites, mes deux Erasmus, à Barcelone et à Rotterdam, et si j’aurais eu cette opportunité de vie que j’ai désormais. Aurais-je eu une vie « meilleure » si j’avais réussi ? Je ne le saurais jamais, mais je n’en suis pas forcément sûre. Ai-je échoué ? Pas tant que ça vu où j’en suis aujourd’hui, et vu comme cela me satisfait !

6. Mange du chocolat, des bonbons, ne te prive pas !

Juste parce c’est bon quoi! Et que la vie est trop courte, bordel !

7. Apprends à dire NON

Parole d’une nana qui a souvent eu bon dos. Mes notes de cours ? Je les filais gentiment à des gens qui après m’ont bien descendues ou lâchées. La politesse est quelque chose qui me tient beaucoup à coeur et que je place très haut dans mon mode de vivre. J’ai souvent dit oui à contre-coeur à des personnes, de peur de froisser, ou pour être polie, et j’ai parfois eu un très mauvais retour de ces « oui » là. Mais si tu ne veux pas, tu dis non. Point. Pas besoin de se forcer, dire non est normal, et après tout, on ne peut pas faire plaisir à tout le monde !

8. Dis aux personnes que tu aimes que tu les AIMES

Parce que c’est cliché, mais que c’est vrai et que je l’ai malheureusement vite appris : on ne sait jamais de quoi demain est fait. Alors tu aimes quelqu’un et tu ne le lui dis pas assez ? Fonce lui faire un câlin. Tu as un crush que tu n’as pas encore révélé ? Prends ton courage à deux mains et dévoile tes sentiments.

9. Tes amis, c’est de la famille en rhab

Avec tous mes déménagements, j’ai perdu tellement d’amis. Mais ceux qui sont restés seront dans ma vie pour bien longtemps : ces amies-là (oui parce qu’il y a que des filles en fait !) sont comme des soeurs, qui savent tout de moi, m’appelleront toujours en urgence si je suis au plus mal, et sauront toujours trouver les mots pour me réconforter, me rassurer, me faire rire, m’encourager. Parce qu’elles sont les soeurs en plus que la vie m’a donné en plus !

10. Les friperies, c’est la vie

Et les marchés de seconde main. Et les magasins de charité. Quand j’étais jeune, j’étais parfois dégoûtée que des vêtements aient pu être déjà portés, j’étais pleine d’aprioris. En grandissant, je me suis rendue compte de la valeur de ces vêtements-là : sortis d’une autre époque et pouvant être modernisés, ou bien vendus dans un but caritatif pour aider des personnes dans le besoin. Je suis désormais persuadée que les friperies sont pleines de trésors et de pièces uniques pour « pimper » une tenue, et ce n’est pas mon placard qui dira le contraire !

11. Tu n’auras JAMAIS assez de rouges à lèvres

Oui, tu as UNE paire de lèvres , mais OSEF !  C’est fun de changer de rouge à lèvres tous les jours, de se dire qu’on peut prétendre être une autre personne juste en changeant la couleur de ses lèvres.  Oui, j’ai une boîte remplie d’une cinquantaine de rouges à lèvres ? Oui, ils sont principalement tous dans les mêmes teintes. Et alors ?! C’est pas la même marque ni le même fini !

12. N’aie pas peur de demander de l’aide quand tu ne vas pas bien

Bien souvent, en situation de détresse, je me suis repliée sur mon malheur et mal-être et j’ai souffert en silence. Pas longtemps évidemment, car mes proches s’en rendaient bien assez vite compte et me poussaient à me reprendre en main. Il n’empêche que j’ai refusé leur aide un nombre incalculable de fois, assez violemment parfois… et que cela ne m’a jamais aidé. Il peut être complaisant de rester dans sa bulle de douleur, mais on n’en sort pas seul. Accepter de se faire aider n’est pas un signe de faiblesse : c’est au contraire une force. Celle de reconnaître que cela ne va pas, et vouloir aller de l’avant malgré tout.
——————————————-
Voilà pour mes 12 leçons de vie apprises en 24 ans. Il y en a bien d’autres, évidemment, mais un article de blog ne serait pas assez long pour toutes les rédiger. Je vous ai mises ici les plus importantes pour moi, celles qui me tenaient le plus à cœur : j’ai donc pu aller dans des sujets sérieux, mais c’est parce que la vie, c’est ça aussi ! Je ne sais pas si souffler ma 24ème bougie m’a changé, mais je sais que cette nouvelle année risque de m’apprendre encore plein de choses ! Et maintenant… cap sur le quart de siècle !

 

5 réponses à “12 choses que j’ai apprises en 24 ans”

  1. Anonymous dit :

    Bonjour Estelle,
    Tu as eu raison de partager tes petites leçons, c'est vraiment sympa à lire et instructif.
    Passe une bonne fin de semaine.
    Esther

  2. Je te connais bien et je suis très fière de la personne que tu es devenue. Je sais que je ne suis pas complètement impartiale puisque je suis ta maman, mais tu es devenue une jeune femme sûre de ses choix, qui a des fragilités et qui apprend à les surmonter, qui sait se remettre en question et continuer à grandir. Moi je serai TOUJOURS là si tu as besoin de moi tu le sais, mais je suis heureuse aussi de savoir que tu peux compter sur la twin, sur ton père, ta famille et tes amis.
    Toi et ta soeur avez fait que ma vie soit plus belle, je suis certaine qu'avec ta personnalité tu illumines aussi la vie de tout ton entourage…. a por los muchisimos años que te quedan ! I<3U

  3. Merci beaucoup Esther ! Je suis ravie que mon article t'ait plu car j'y ai mis tout mon coeur. Douce soirée,
    Estelle

  4. J'adore le point 5. Je crois que c'est Oprah Winfrey qui a dit : "j'ai appris que ce que l'on appelle échec est souvent un moyen pour Dieu de te montrer un autre chemin". Je ne suis pas spécialment croyante, mais c'est vrai que souvent, ce que l'on perçoit de prime abord comme des échecs sont en fait des opportunités pour faire autre chose auquel on aurait pas pensé sinon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram