Vintage à la plage

J’ai toujours trouvé que le vintage était une force dans une garde-robe, un moyen inconditionnel de se démarquer. Je vous en avais déjà parlé il y a deux ans, dans ce guide sur comment acheter en friperie. Depuis, cette passion ne m’a pas quittée ! Les pièces que l’on trouve en friperie changent tellement des sapes qui sont vendues à H&M, Zara, et compagnie… On sait qu’elles sont uniques, qu’elles proviennent d’une autre époque, et que pourtant, il n’est pas difficile de les intégrer dans notre quotidien. Oui, mais comment ?
Prenons le cas des pièces basiques, comme ce gilet brique / rouge que je porte aujourd’hui. Porté sur un cintre, dans le marché seconde main où je l’ai acheté, il ressemblait beaucoup à un gilet de grand-père peu glamour et moderne. Pourtant, je lui ai donné sa chance, car je l’ai tout de suite imaginé avec des tenues plus contemporaines. En soi, à part ses gros boutons marrons et les motifs de maille, il reste assez basique et peut ressembler à ce qu’on trouve dans les collections actuelles.
Pour le rendre plus moderne, j’ai tout de suite pensé qu’il fallait que je le porte fermé et avec un débardeur, pour que le décolleté soit flatteur et que le gilet fasse plus féminin. Lorsque je le porte ouvert, je privilégie aussi les tee-shirts avec un joli décolleté (plongeant ou rond) afin que le look ne fasse pas trop classique. Je casse aussi le côté masculin du gilet en le portant avec des jupes, des robes…
Mon conseil n°1 est donc le suivant : pour une pièce vintage basique mais un peu masculine, privilégiez les associations avec des vêtements plus féminins (décolleté, robes, jupes). 

Enfin, le vintage est aussi connu pour des pièces peu communes : anoraks fluos des années 90, vestes à épaulettes, pulls de Noël, robes à sequins bariolées, foulards colorés… Ne vous privez pas parce que ces pièces en jettent : je vous assure que même la pièce la plus folle peut parfaitement être portée au quotidien. La preuve avec mon pull rouge de Noël vintage que j’adore, ou ma veste en cuir lilas ! Tout peut être porté si le reste de la tenue est plus soft.

Ici, ma pièce un peu décalée est le foulard. J’ai trouvé celui-ci sur le marché de Rotterdam, dans un stand vintage, pour 2 euros. La chance que j’ai est que le foulard revient à la mode et qu’il est donc facile à porter. Pour le porter, je n’avais qu’à suivre les inspirations à la fois vintage et contemporaines que l’on peut retrouver sur Instagram ou Pinterest : cette fois, j’ai décidé de le porter noué dans mes cheveux, en mode headband. D’autres jours, je porte ce foulard en ceinture ou bien autour du cou.

Mon conseil n°2 : pour les pièces vintage plus décalées, associez-les à des tenues plus basiques, et cherchez des inspirations sur Pinterest, Instagram, ou même dans les films pour les porter.

Avec ces deux conseils, j’espère que vous saurez vous lancer dans la mode vintage, qui à mon sens est vraiment un plus pour ses tenues. Ce n’est pas parce qu’une pièce vient d’une autre époque qu’elle ne peut être portée maintenant, pour le boulot, une soirée, ou pour une balade à la plage !

2 réponses à “Vintage à la plage”

  1. Pour mes pièces vintage, je vais fouiller dans les vieilles affaires de ma mère ahah 🙂
    Quel temps à Barcelone, je suis jalouse !
    Bonne soirée ma belle,

    Mélanie – http://www.graffitisdiaries.com

  2. Quelle chance !! Ma maman n'a rien gardé… mais sa meilleure amie si et j'ai pu lui piquer plein de fringues 😉 Bises Mélanie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram